La Thérapie d’Acceptation et d’Engagement : ACT

Intéressant

Docteur Ludovic PETIT

LES ORIGINES

Au niveau clinique
- 1. Au travers de la technique de la restructuration cognitive des pensées dysfonctionnelles (Segal et al. 2006) c’est-à-dire mettre les « pensées » à l’épreuve de la réalité.
« Le principe actif » de cette technique pourrait être, au travers des notes, le fait d’observer ses mécanismes cognitifs et d’en prendre conscience avant d’éventuellement les changer.
- 2. A travers l’observation de l’importance des évitements dans l’étiologie des troubles psychologiques.
Selon Hayes et al. (1996), ce concept de l’évitement d’expérience est repris d’une manière ou d’une autre par les principales écoles de psychothérapie. Ils vont jusqu’à considérer que la plupart des troubles psychopathologiques résultent d’évitements d’expériences.

Au niveau de la recherche
- 1. Travaux sur les caractéristiques de la cognition
On a ainsi établi que chercher à faire disparaître une pensée, une émotion ou un souvenir déplaisant amène le plus souvent à garder au centre de l’attention ce dont on essaye…

Voir l’article original 2 468 mots de plus

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.